Inspection en bâtiment et ocre ferreux

Ce qu’on appelle l’ocre ferreuse est un phénomène qui se produit sous terre, mais l’ocre ferreuse en soi n’est pas toxique et ne représente pas de danger pour la santé. Un taux d’humidité anormalement élevé au sous-sol constitue souvent le premier indice de sa présence et dans les cas plus sérieux, on remarque généralement l’apparition de dépôts rougeâtres sur la dalle de béton et une odeur semblable au soufre est parfois présente.

Quoique le milieu de l’agriculture connaisse le problème de l’ocre ferreux depuis longtemps, pour les  propriétaires d’habitations résidentiels, il s’agit d’un phénomène plus récent. L’ocre ferreuse a besoin d’un cocktail bien spécial soit des ferrobactéries dans une nappe phréatique élevée et du fer dissous circulant dans les drains autour du bâtiment. Une réaction survient dans les drains autour de la fondation provoquant l’apparition d’une boue rougeâtre d’hydroxyde de fer qui se fixe aux parois du drain et qui provoque l’obturation du conduit causant l’infiltration d’eau dans le sous-sol.

Malheureusement, il n’existe pas de méthodes pour faire cesser la prolifération de l’ocre ferreuse et les recherches effectuées jusqu’à maintenant démontrent que le phénomène ne se résorberait pas avec le temps. Une méthode utilisée est l’installation de cheminée d’entretien pour nettoyer le drain français. Cette approche ne règle pas la source du problème, mais elle permet de le contrôler en faisant circuler de l’eau dans le drain. D’autres méthodes sont possibles comme le rehaussement du bâtiment ou l’étanchéisation complet des fondations mais elles sont extrêmement coûteuses.

Dans les cas de présence d’ocre ferreuse, il faut l’intervention d’un plombier qui sera en mesure d’évaluer la condition du drainage de la fondation et proposer des solutions de contrôle.